Les jours se suivent...
Tous partis (exploit!!!)
Je prends tranquillou mon 2ème café...
Quand mon œil horrifié suit la descente d'une copine à 8 pattes (énorme, grasse et noire la copine).

Je respire profondément comme au yoga, la récupère et la mets au jardin...

Nan j'rigole !!!
Je pousse un cri, sors la bombe insecticide car vu le nombre de pots, plats et pichets elle aurait eu mille endroits où se planquer. S'ensuit une course-poursuite. La pauvre a péri mais je crois que je vais trépasser aussi de suffocation. Sans doute du à mon utilisation très modérée de la bombe insecticide ...